Le trouble du traitement auditif
(TTA)

C’est quoi ? Le trouble du traitement auditif (TTA) (anciennement trouble de l’audition centrale (TAC)) est une incapacité à traiter le signal acoustique, qui ne s’explique pas uniquement par une atteinte de l’audition périphérique. Autrement dit la personne souffre de problèmes d’audition mais l’examen auditif sera normal ; le cerveau ne traite pas adéquatement ce que l’oreille a bien entendu.

 

Quelle en sont les causes ? Le TTA peut survenir d’une atteinte métabolique, dans le vieillissement normal, ou encore suite à une atteinte physique (traumatisme crânien, tumeur cérébrale, AVC…). Chez l’enfant il est généralement le résultat d’un retard de maturation, ou peut faire suite à des otites à répétition. Les études montrent qu’un pourcentage important des enfants qui souffrent d’un trouble du langage présenterait aussi un TTA. Les chiffres différent d’une étude à l’autre, mais 2 à 7% des enfants souffriraient d’un TTA.

 

Quels sont les symptômes ?

  • Difficultés plus importantes en milieu bruyant, en cas de bruit de fond

  • Difficultés à porter son attention à la personne qui parle, se souvenir de ce qu’elle a dit, suivre des consignes multiples

  • Demande souvent de répéter

  • Lenteur du traitement de l’information verbale

  • Difficultés langagières et dans les apprentissages : discrimination des syllabes, difficultés lexicales, difficultés de compréhension du langage oral, difficultés en lecture et écriture

  • Difficultés de concentration surtout dans les environnements bruyants

  • Difficultés de mémoire auditive

  • Gêne par les bruits forts (ex : concerts)

  • Difficultés comportementales

  • Difficultés dans certaines situations sociales (ex : mauvaise compréhension de l’intention d’une parole, prend les choses au premier degré, difficultés pour se faire des amis)

 

Je soupçonne un TTA chez mon enfant, que faire ?

Dans l’idéal, l’investigation devrait se faire de manière multidisciplinaire : audiologiste, ORL, (neuro)psychologue, orthophoniste, en lien avec les parents et l’équipe pédagogique de l’école.

Le diagnostic en tant que tel est réalisé par l’audiologiste en lien avec l’ORL, grâce à des examens précis. Il peut se faire à partir de 7 ans.
Mais la consultation d’un (neuro)psychologue et d’un orthophoniste est en parallèle fortement recommandée.

L’orthophoniste évaluera les habiletés de langage réceptif et expressif. On cherche à savoir si l’enfant est en mesure de comprendre ce qu’il entend.

Le (neuro)psychologue peut réaliser et interpréter des évaluations concernant les capacités cognitives et scolaires. Ces évaluations permettront également d’écarter des maladies qui sont soit semblables au TTA, soit à l’origine de symptômes similaires à ceux du TTA (ex : trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité).

Les informations fournies par l’entourage de l’enfant (parents et équipe pédagogique) aideront à déterminer les comportements liés à l’écoute, les comportements liés à l’apprentissage, ainsi que les aptitudes sociales, les antécédents médicaux et les grandes étapes du développement.

 

Pour plus d’infos (attention, le TTA étant peu documenté en France, les sites que nous vous proposons sont Canadiens, certaines informations sur les prises en soins ne sont donc pas forcément valables dans notre pays) :

https://www.esantementale.ca/Ottawa-Carleton/Troubles-du-traitement-auditif-TTA/index.php?m=article&ID=8900

https://www.polycliniquedeloreille.com/nos-services-en-sante-auditive/audiologie-generale/trouble-du-traitement-auditif

 

Autre source : Lussier, Chevrier et Gascon, Neuropsychologie de l’enfant et de l’adolescent 3ème édition